Mémoriser le français : l’importance de l’étymologie

par

Vous avez du mal à retenir le vocabulaire français ? Avez-vous déjà pensé à chercher l’étymologie des mots que vous apprenez ? Découvrez dans ce podcast pourquoi étudier le vocabulaire en profondeur vous aidera non seulement à mieux le mémoriser, mais aussi à comprendre la logique de la langue française.

Transcription intégrale du podcast

[00:00] Bonjour à tous. Dans ce podcast, je vais vous donner une technique pour mémoriser plus facilement les mots de français que vous apprenez. Cette technique est très simple : elle consiste tout simplement à aller chercher le sens étymologique des mots que vous ne connaissez pas.

[00:19] Pourquoi c’est une bonne idée de procéder, comme cela ? Eh bien, déjà, pour le profil de nombreux apprenants, en particulier chez les adultes, pour ceux qui aiment vraiment comprendre la structure de la langue, comment elle fonctionne, pour ceux qui aiment apprendre les règles de grammaire, parce que je le rappelle, même si je dis de ne pas faire trop de fixation sur la grammaire,

[00:40] c’est intéressant d’apprendre la grammaire, tant que ça ne va pas vous faire peur de prendre la parole. Donc, pour ce genre d’apprenants, si vous êtes un apprenant qui aime vraiment comprendre comment fonctionne une langue, apprendre le sens étymologique des mots va vous aider à mieux comprendre le français et à mieux comprendre le paradigme du français.

[01:01] Parce que, je le rappelle, chaque langue a une influence sur notre manière de penser et de percevoir le monde, et je vais d’ailleurs vous donner un exemple à la fin de ce podcast.

[01:12] La deuxième raison pour laquelle vous devriez faire cela, c’est parce que, même si vous prenez un court instant pour prendre le temps de chercher l’étymologie d’un mot que vous ne connaissez pas, eh bien, ce faible temps d’apprentissage va vous aider à, justement, retenir le mot pour que ce ne soit plus seulement un son, mais bien un mot porteur d’un sens, ce qui va tout changer.

[01:41] Par ailleurs, je trouve sincèrement que c’est très intéressant de comprendre le sens des mots que l’on utilise, parce que ça permet de comprendre un peu mieux ses pensées et comment l’on raisonne. Alors je vais vous donner un exemple avec le mot : ordinateur.

[02:00] Alors souvent, j’ai pu remarquer qu’utiliser le mot ordinateur, c’est quelque chose qui fait beaucoup rire les non-francophones qui se demandent : « mais pourquoi les Français n’utilisent pas le mot anglais « computer », comme tout le monde ? »

[02:16] Eh bien, déjà, sachez que le mot « computer » – je vais parler déjà de l’origine du mot anglais – vient du terme latin « computare », qui veut dire calculer ou compter. C’est d’ailleurs pour cela que l’on dit en français « compter » et qu’on écrit ce mot : « c, o, m, p, t, e, r » parce que ça vient du latin.

[02:39] Donc finalement, le mot anglais a en réalité une racine latine. Maintenant, le mot « ordinateur », donc c’est un mot moderne, très récent. Et l’origine latine du mot « ordinateur » est « ordinator » – je sais, ça ressemble à « terminator » – qui signifie mettre en ordre.

[03:06] Et peut-être me direz-vous : « oui, et alors qu’est-ce que ça change ? » Eh bien, ça change la manière d’interpréter ce que fait un ordinateur.

[03:18] Alors, effectivement, les premiers ordinateurs, c’était des calculettes géantes, donc c’était des machines à calculer et ce sont toujours des machines à calcul. Un ordinateur, ça ne fait que des calculs. Donc, en l’occurrence, le terme anglais s’intéresse plus à la fonctionnalité de compter de l’ordinateur. Donc, à effectuer des calculs et des opérations mathématiques.

[03:43] Tandis que le terme français ordinateur met plus l’accent sur le fait que l’ordinateur n’est pas qu’une machine qui sert à calculer, parce que si on se contente de calculer sans rien faire, ça ne sert à rien. Mais que ça permet de mettre en ordre, de structurer, de traiter et de gérer l’information.

[04:06] Et, finalement, ce terme s’est avéré plus représentatif de ce que sont devenus les ordinateurs, parce que ce sont devenus des outils polyvalents qui permettent de donner de l’ordre, que ce soit pour la gestion des données, le traitement de texte, la communication… tout ce qui est informatique, finalement, ça met de l’ordre.

[04:27] Je ne dis bien sûr pas qu’il y a un terme qui est plus intelligent que l’autre, mais ça représente juste deux versions. Là où en anglais on va dire « computer », qui insiste sur le calcul, en français « ordinateur », ça souligne la capacité évolutive de cette technologie. C’est tout pour aujourd’hui. Je vous remercie et je vous dis à très bientôt.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *