Améliorer votre fluidité à l’oral en français : le SHADOWING

par | Août 22, 2022 | Divers

Pratiquer le shadowing va beaucoup améliorer votre expression orale française et votre fluidité. 

Cet exercice va littéralement muscler votre bouche et vous habituer à parler français par réflexe. 

C’est aussi un excellent exercice pour améliorer son accent. L’essayer, c’est l’adopter. 

Transcription du podcast

[0:00] Bonjour à tous. Dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment vraiment progresser énormément à l’oral quand vous travaillez le français de manière autodidacte. Donc, c’est un excellent exercice à faire en plus que par exemple des cours de conversation, à faire en plus que l’échange linguistique que vous faites peut être sur un tandem, à faire en plus que l’exercice qui consiste à parler tout seul pour s’entraîner à l’oral.

[0:29] Donc, cet exercice s’appelle l’exercice du shadowing. C’est un exercice qui a été créé par un linguiste américain dont j’ai oublié le prénom et le nom de famille. Mais, ça n’empêche pas que je vais vous expliquer, heu, comment utiliser cet exercice. Et surtout quels sont les avantages de cet exercice par rapport à d’autres.

[0:48] Alors peut-être que vous connaissez donc la technique classique qui consiste donc à écouter par exemple une phrase de français, à mettre « pause » et à répéter ce que vous avez entendu. Eh bien là, le shadowing, ça consiste à répéter simultanément ce que vous entendez, tout en le lisant. Alors, l’avantage de cet exercice, c’est que cela va littéralement muscler votre mâchoire pour vous entraîner à parler.

[1:13] Parce que vous allez devoir justement utiliser un article audio de préférence qui dure au moins une minute, pour parler plus que seulement cinq secondes ou dix secondes de suite. C’est vraiment justement là-dessus que travaille… que vous allez travailler longuement. Pour vous donner un exemple, c’est beaucoup mieux de faire du shadowing sur un texte long que sur un texte tout court.

[1:32] Pourquoi ? Eh bien, c’est comme par exemple, la corde à sauter. Si vous voulez progresser en corde à sauter, bah, vous allez progresser beaucoup plus en vous forçant à faire de la corde à sauter pendant une minute que en faisant un tour de corde à sauter, puis vous arrêter, puis refaire un tour, puis vous arrêter. C’est pour ça que c’est intéressant l’exercice du Shadowing, parce que ça vous oblige à parler longuement.

[1:54] Alors, je vais vous faire une démonstration pour que ce soit plus clair. Alors là, en l’occurrence, je vais utiliser un de mes articles qui est disponible sur mon site Anyfrench. Donc, c’est un article qui est disponible exclusivement sur le site, vous ne le trouverez nulle part ailleurs, mais vous pouvez le faire très bien avec tout autre support de votre choix. Donc, j’ai choisi pour la démonstration le texte qui s’appelle « Festival de Jazz à Vienne » et vous allez voir que je vais donc lire le texte…

[2:23] Et, plutôt répéter en même temps ce que j’entends tout en lisant le texte, pendant que je l’écoute. Alors je vous fais la démonstration et c’est parti. « Louis habite à Lyon. Il veut aller au Festival de Jazz à Vienne. Il appelle son ami Jean-Pierre pour lui proposer de venir avec lui. Salut Pierre ! Salut Louis, ça va ? Oui, ça va très très bien et toi ? ça va, merci. Dis-moi, je voulais te demander, il y a le Festival de jazz à Vienne, du 29 juin au 13 juillet. J’aimerais y aller le week-end prochain. Ça te dirait de venir avec moi ? » Et ainsi de suite. Et ainsi de suite.

[3:02] Alors, vous allez voir que vous allez très probablement vous reprendre très souvent, surtout les premières fois. Vous pouvez très bien buter sur une phrase pendant trois minutes, cinq minutes. Et avoir un mal fou à dire ne serait-ce que une phrase complète, sans bafouiller et sans vous tromper. Et c’est normal. Accrochez-vous, parce que tout l’intérêt de cet exercice, justement, c’est de vous forcer à parler longuement et à, heu… vraiment acquérir la langue sous forme de réflexe.

[3:28] C’est-à-dire qu’après, vous allez pouvoir formuler vos propres phrases avec le shadowing. Vous allez pouvoir les réemployer, les réutiliser. Et l’avantage du shadowing, c’est que si vous avez étudié le texte en amont. Par exemple, un long texte d’une minute ou un long texte de cinq minutes dont vous avez – j’insiste là-dessus – la transcription et l’audio, c’est important d’avoir les deux.

[3:48] Heu… vous allez voir (même à un niveau débutant, vous pouvez le faire, ça… à tous les niveaux) qu’est-ce que ça fait de comprendre un texte et de réussir à parler pendant cinq minutes couramment français. Parce que vous allez très… très probablement très bien maîtriser le texte que vous allez utiliser. Donc, utilisez n’importe quel support de votre choix.

[4:09] Ça peut être le vocabulaire sur lequel vous voulez travailler, un thème qui vous intéresse, un podcast qui vous a plu. Peu importe, mais vraiment le shadowing, c’est un exercice très, très efficace. Je vous conseille de ne pas le faire plus de… allez, quinze minutes maximum par jour. Mais cinq minutes par jour peuvent largement suffire.

[4:30] Parce que c’est un exercice très fatigant. Heu… alors moi, j’aime beaucoup cet exercice. Certaines personnes n’aiment pas du tout cet exercice. Donc, si vous n’aimez pas le shadowing, je vous conseille d’essayer ne serait-ce que une semaine ou deux. Si vous ne supportez pas cet exercice, ne vous forcez pas à le faire. Vous pourrez trouver d’autres méthodes pour progresser. Il faut quand même prendre du plaisir à apprendre.

[4:51] Mais, heu, vous verrez que… au bout de… franchement, deux semaines de travail là-dessus, cinq minutes par jour, vous allez voir la différence. Vous pouvez vous enregistrer pendant que vous parlez. Et vous verrez que vous aurez énormément progressé. Pour être encore plus efficace, je vous conseille de le faire avec un casque audio. Et l’avantage, c’est que justement, votre cerveau ne va pas faire la différence entre ce qu’il entend et ce qu’il dit.

[5:14] C’est-à-dire que vous allez avoir l’impression que la voix que vous entendez, c’est la vôtre. Et c’est vraiment ça la clé pour progresser à l’oral, pour être plus volubile, c’est-à-dire savoir parler plus longuement, plus rapidement. Sans vous tromper, sans bafouiller et vraiment avoir le français dans votre tête comme un réflexe.

[5:33] Donc c’est tout pour aujourd’hui, je vous dis à très bientôt. Pensez à liker, commenter, partager la vidéo. Vous aurez donc la transcription intégrale de ce texte sur anyfrench.com. Vous pouvez par exemple vous en servir pour faire du shadowing. C’est tout pour aujourd’hui. Salut !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.