Exercice de français : Mon pays me manque

Je m’appelle Jean, je vis en ce moment au Japon à Osaka.

Même si j’aime beaucoup le Japon, parfois mon pays me manque. J’aimerais bien retourner en France pour retrouver mes amis et ma famille.

Aussi, la vie est quand même plus simple en France, parce que je peux parler avec tout le monde. Comme je parle très mal japonais, j’ai du mal à rencontrer des locaux.

Bien sûr, il y a de très bons côtés au Japon. Par exemple, je n’ai jamais peur de me faire voler mon sac, car les gens sont très honnêtes. Aussi, les trains sont toujours à l’heure, je n’ai jamais peur d’arriver en retard au travail au Japon.

Les Japonais sont très gentils, ils sont toujours là pour m’aider quand j’ai un problème ou quand je suis perdu. C’est très agréable et très touchant. En France, on n’aide pas autant les inconnus.

Mais la France me manque quand même. Ce qui me manque le plus, ce sont les terrasses. Il n’y a pas de terrasses de restaurant à Osaka. Les gens sortent ensemble pour aller plutôt dans les « izakayas ». Les « izakayas », c’est le nom des bars japonais, mais il n’y a pas cette ambiance « à la bonne franquette » et on reste boire à l’intérieur.

J’aimerais aussi bien manger à nouveau une bonne baguette chez le boulanger avec un bon fromage. Je sais que ça fait cliché, mais ça me manque vraiment. Parce qu’au Japon, il n’y a pas de bon pain et le fromage coûte une fortune.

L’autre jour, j’ai acheté un camembert hors de prix. Quand j’ai ouvert la boîte, je l’ai trouvé… dans une boîte de conserve. En France, faire ça, c’est un blasphème. On ne met pas le fromage en conserve !

Mais bon, je me sens aussi chez moi au Japon maintenant. Et je sais que quand je rentrerai en France, ce pays me manquera. Alors, autant en profiter au maximum.

My name is Jean, I am currently living in Japan in Osaka.

Even if I like Japan very much, sometimes I miss my country. I would like to go back to France to see my friends and family.

Also, life is easier in France, because I can talk with everybody. As I speak Japanese very badly, it is difficult for me to meet local people.

Of course, there are very good sides to Japan. For example, I am never afraid to have my bag stolen, because people are very honest. Also, the trains are always on time, I am never afraid to arrive late to work in Japan.

Japanese people are very nice, they are always there to help me when I have a problem or when I am lost. It’s very nice and very touching. In France, we don’t help strangers as much.

But I still miss France. What I miss the most are the terraces. There are no restaurant terraces in Osaka. People go out together and go to the « izakayas » instead. The « izakayas » is the name of the Japanese bars, but there is not this atmosphere « à la bonne franquette » and we stay drinking inside.

I would also like to eat again a good baguette from the baker with a good cheese. I know it sounds cliché, but I really miss it. Because in Japan, there is no good bread and cheese costs a fortune.

The other day, I bought an expensive camembert cheese. When I opened the box, I found it… in a can. In France, doing that is blasphemy. We don’t put cheese in cans!

But anyway, I feel at home in Japan now too. And I know that when I will go back to France, I will miss this country. So I might as well make the most of it.

Entraînez-vous à relire le texte en parlant de vous !
Voici quelques exemples :

Hier, je suis allé… à un concert / dans un bar dansant / dans une boîte de nuit / dans une fête foraine / dans un parc d’attractions.

Je ne suis pas spécialement fan de la musique / Je suis fan de la musique.

J’y suis allé… pour le plaisir / parce que je n’avais pas le choix / sans raison particulière / pour voir mes amis.

C’était l’occasion… de sortir un peu / de boire un verre / de voir des amis / de me changer les idées / de danser / de faire la fête.

Tout le reste du temps, on l’a passé à… discuter de tout et de rien / discuter à bâtons rompus / manger / danser / dormir.

C’était… très agréable / très désagréable / d’un ennui mortel / le pire festival de ma vie / le meilleur festival de ma vie.

On a rencontré plein de monde / on a rencontré personne.

C’était la première fois / ce n’était pas la première fois…

Que j’avais pu… danser / chanter en public / retrouver mes amis / retrouver ma famille / retrouver mes parents.

C’était… vraiment très amusant / pas amusant du tout / très bizarre / nouveau pour moi.

J’étais le seul à avoir… une cravate / un t-shirt noir / une veste en cuir / une chemise.

Le soir, on a dormi… à l’hôtel / dans une auberge de jeunesse / dans Expun gîte / dans une location / dans un dortoir / à la maison / chez des amis / dehors.

Le lendemain matin / après-midi / soir…

On était… épuisé / en pleine forme / de bonne humeur / de mauvaise humeur.

On a dû rentrer… parce qu’il pleuvait / parce qu’on devait prendre le train / parce qu’on en avait assez / parce que le festival était fini.

J’ai hâte d’y retourner / J’espère ne jamais y retourner.

Télécharger

Texte + Quiz + Vocabulaire

Quiz de compréhension

Vérifiez votre compréhension du texte en répondant aux questions ci-dessous.

#1. Où vit Jean

Jean vit au Japon à Osaka.

#2. Pourquoi la vie est plus simple pour Jean en France qu’au Japon ?

Jean est français. Donc Jean peut parler avec tout le monde en France.

#3. Pourquoi Jean a du mal à rencontrer des locaux ?

Jean parle très mal japonais, donc c’est difficile pour lui de rencontrer des Japonais. C’est difficile de rencontrer des locaux.

#4. Est-ce que Jean se sent en sécurité au Japon ?

Jean se sent en sécurité au Japon car les Japonais sont très honnêtes.

#5. Comment Jean trouve les Japonais ?

Jean trouve les Japonais très gentils.

#6. Qu’est-ce qui manque le plus à Jean de la France ?

Ce qui manque le plus de la France à Jean, ce sont les terrasses de restaurants.

#7. C’est quoi un « izakaya » ?

Les « izakayas » sont des bars où l’on peut boire et manger au Japon.

#8. Qu’est-ce que Jean aimerait manger de nouveau ?

Jean aimerait manger à nouveau une baguette et du fromage. Il n’en a pas mangé depuis longtemps.

#9. Pourquoi Jean était déçu du camembert qu’il a acheté ?

Son camembert était dans une boîte de conserve. En France, on ne fait JAMAIS ça.

#10. Est-ce que le Japon va manquer à Jean ?

Jean se sent chez lui au Japon, donc le Japon va lui manquer.

Terminer

Results