Exercice de français : La lecture rapide

Connaissez-vous la lecture rapide ?

J’ai découvert ce concept il y a peu de temps. J’ai toujours eu un mal fou à lire. Ce problème remonte à depuis que je suis tout petit, y compris quand je n’avais pas d’ordinateur ni de Gameboy.

Mon problème, c’est que quand je lis un texte, je n’arrive presque jamais à me concentrer dessus. Je vais lire quatre ou cinq lignes et après je vais penser à autre chose. Les seules livres que j’arrive à lire sont des livres de philosophie, sûrement parce qu’ils m’obligent à me concentrer pour comprendre. Du coup, je ne pense pas à autre chose pendant que je lis de la philosophie.

Sinon, pour que j’accroche à un roman, il faut vraiment qu’il me passionne.

Mais récemment, j’ai découvert par hasard la lecture rapide. Ça consiste à utiliser des techniques pour lire plus vite. Ces techniques demandent avant tout de la concentration et conseillent notamment d’utiliser un support visuel pour lire. En effet, le support visuel oblige son regard à suivre une direction précise, ce qui empêche l’œil de revenir en arrière au cours de la lecture.

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais juste en me concentrant avant de lire et en utilisant un support visuel, j’ai augmenté ma vitesse de lecture de 60% en seulement une semaine.

Cette augmentation de vitesse m’a fait prendre du plaisir à lire et pour la première fois de ma vie je ne pensais pas à autre chose. Bien sûr, j’ai compris tout ce que j’ai lu.

Je vais continuer de développer ma lecture rapide. En plus, ça me donne un prétexte pour lire et ça me motive énormément.

Je crois avoir enfin compris quel était mon problème à ce sujet : je ne lisais pas assez vite, tout simplement.

Are you familiar with speed reading?

I discovered this concept a short time ago. I have always had a hard time reading. This problem goes back to when I was very small, including when I didn’t have a computer or a Gameboy.

My problem is that when I read a text, I can hardly ever concentrate on it. I’ll read four or five lines and then I’ll think about something else. The only books I can read are philosophy books, probably because they force me to concentrate to understand. So I don’t think about anything else while I’m reading philosophy.

Otherwise, for me to get hooked on a novel, I really have to be passionate about it.

But recently, I discovered speed reading by chance. It consists in using techniques to read faster. These techniques require above all concentration and advise to use a visual support to read. Indeed, the visual support forces the eye to follow a precise direction, which prevents the eye from going back during the reading.

It doesn’t sound like much, but just by concentrating before reading and using a visual aid, I increased my reading speed by 60% in just one week.

This increase in speed made me enjoy reading and for the first time in my life I didn’t think about anything else. Of course, I understood everything I read.

I will continue to develop my speed reading. Besides, it gives me an excuse to read and that motivates me a lot.

I think I’ve finally figured out what my problem was with it: I just wasn’t reading fast enough.

Entraînez-vous à relire le texte en parlant de vous !
Voici quelques exemples :

J’ai découvert ce concept… il y a peu de temps / il y a une éternité / il y a 6 mois / aujourd’hui / depuis hier / ce matin.

J’ai toujours eu… un mal fou à lire / des facilités à lire / des difficultés à lire / quelques difficultés à lire.

Ce problème remonte… à l’enfance / à l’adolescence / à mon passage à l’âge adulte.

Je vais lire quatre ou cinq lignes et… je vais être absorbé par le livre / je vais m’ennuyer / je vais me perdre dans mes pensées.

Les livres que j’aime lire sont… les romans de science-fiction / les romans de fantasy / les romans fantastiques / les romans d’aventures / les nouvelles / les recueils de poèmes / les romans policiers / les romans d’amour…

J’aime surtout lire… le journal / des articles de Wikipédia / des magazines / des revues scientifiques.

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais… en m’isolant de toute source de distraction / en ne lisant que des livres qui m’intéresses / en me forçant à lire chaque jour.

Je n’ai pris aucun plaisir à lire plus vite, car… je n’ai pas pu savourer le livre / je n’ai rien compris / je n’aime pas le concept / la lecture rapide n’a pas de preuve scientifique sur son efficacité.

Mon problème à ce sujet : je n’avais pas trouvé de livre que j’aimais bien / je me forçais à lire des classiques qui ne m’intéressaient pas / je n’avais jamais pris du temps pour lire.

Télécharger

Texte + Quiz + Vocabulaire

Quiz de compréhension

Vérifiez votre compréhension du texte en répondant aux questions ci-dessous.

#1. Quand est-ce que le narrateur a découvert la lecture rapide ?

Il a découvert la lecture il y a peu de temps. Il a découvert la lecture récemment.

#2. Depuis quand le narrateur a du mal à lire ?

Il a du mal à lire depuis qu’il est tout petit, depuis qu’il est enfant.

#3. Est-ce que ce problème est lié aux écrans ?

Non, il avait déjà des problèmes de lecture avant d’avoir un ordinateur. Ce n’est donc pas lié aux écrans.

#4. Pourquoi le narrateur n’arrive pas à lire ?

Il n’arrive pas à lire parce que quand il lit, il pense à autre chose.

#5. Quels sont les seuls livres qu’arrive à lire le narrateur ?

Il n’arrive qu’à lire des livres de philosophie.

#6. Que demande avant tout la lecture rapide ?

La lecture rapide demande de la concentration.

#7. À quoi sert le support visuel pour lire ?

Le support visuel oblige l’oeil à suivre une direction précise pour faciliter la lecture.

#8. Que fait l’œil sans support visuel ?

L’oeil a tendance à revenir en arrière sans support visuel.

#9. De combien la vitesse de lecture du narrateur a-t-elle augmenté ?

Sa vitesse de lecture a augmenté de 60%.

#10. Qu’a compris le narrateur sur sa lecture ?

Le narrateur a compris qu’il ne lisait pas assez vite.

Terminer

Results