Exercice de français : Internet, un progrès ou une malédiction ?

Internet, c’est un peu comme la télévision.

Quand la télévision est sortie, les gens s’imaginaient qu’elle serait source de progrès et qu’elle permettrait de partager le savoir et les connaissances.

Alors oui, effectivement, il y a encore des programmes intéressants à la télé de temps à autre, mais on voit bien le résultat. Pour moi, 90% des programmes à la télévision sont abrutissants. La plupart d’entre eux n’ont aucun intérêt. J’ai l’impression de ne voir que des émissions qui sont là juste pour me préparer à voir des publicités.

Je crois qu’on peut avoir la même impression avec internet.

Internet a été envahi par la publicité. Il suffit d’aller sur n’importe quel site web pour le constater. Et je ne suis pas sûr que tout cela soit très utile pour l’humanité.

Mais d’un autre côté, je pense qu’internet est un énorme progrès, voire une révolution. D’abord, le savoir n’a jamais été aussi accessible qu’aujourd’hui. On peut littéralement tout apprendre sur tout.

Quand on y pense, internet est en fait une espèce de bibliothèque participative géante.

Mais l’avantage d’internet par rapport à une bibliothèque, c’est qu’on trouve immédiatement toutes les réponses à toutes nos questions. Et quand je dis à toutes, c’est vraiment à TOUTES nos questions.

On ne s’en rend plus compte maintenant parce que c’est devenu quelque chose de normal, pourtant c’est un vrai privilège.

Finalement, internet est un outil dont l’intérêt ne dépend que de nous. C’est à nous de l’utiliser intelligemment, ou pas. Tout est une question de choix.

C’est pareil pour tout en fait. Prenez l’exemple de la poudre à canon : on peut s’en servir pour fabriquer des armes ou pour faire de magnifiques feux d’artifice.

The Internet is a bit like television.

When television came out, people imagined that it would be a source of progress and that it would allow to share knowledge.

So yes, there are still interesting programs on TV from time to time, but we can see the result. For me, 90% of the programs on TV are mind-numbing. Most of them have no interest. I feel like I’m just watching programs that are there to get me ready to see commercials.

I think you can get the same impression with the internet.

The internet has been invaded by advertising. You just have to go to any website to see that. And I’m not sure that all this is very useful for humanity.

But on the other hand, I think the Internet is a huge progress, even a revolution. First of all, knowledge has never been as accessible as it is today. You can literally learn everything about everything.

When you think about it, the internet is actually a kind of giant participatory library.

But the advantage of the internet compared to a library is that you can immediately find all the answers to all your questions. And when I say to all, it’s really to ALL our questions.

We don’t realize it anymore because it has become something normal, yet it is a real privilege.

Finally, the internet is a tool whose interest depends only on us. It is up to us to use it intelligently, or not. It’s all a question of choice.

It’s the same for everything. Take the example of gunpowder: we can use it to make weapons or to make beautiful fireworks.

Entraînez-vous à relire le texte en parlant de vous !
Voici quelques exemples :

Internet, c’est un peu comme… une drogue / avoir des pouvoirs magiques.

Quand la télévision… est sortie / a été inventée / a été créée.

Les gens s’imaginaient qu’elle permettrait… de diffuser de la propagande / de contrôler les gens / d’émanciper les gens / de divertir les gens.

Pour moi, 90% des programmes de télévision sont… passionnants / addictifs / amusants / distrayants / utiles pour se changer les idées.

J’aime la télévision, car… j’ai besoin d’entendre des voix / j’adore m’en servir pour apprendre le français / je la trouve apaisante / elle permet de s’instruire quand on connaît bien les programmes / elle permet de s’instruire quand on n’a pas internet.

Internet a été envahi par… les chats / les hackers / les réseaux sociaux.

Internet est… une énorme régression / effrayant / un nouvel outil de contrôle de masse.

L’avantage d’une bibliothèque par rapport à internet, c’est qu’on est… au calme / avec des gens / on peut sentir l’odeur des livres / dans un cadre stimulant / à l’abri de la publicité.

Internet est devenu… un vrai fléau / un vrai cauchemar / incontrôlable / dangereux.

Télécharger

Texte + Quiz + Vocabulaire

Quiz de compréhension

Vérifiez votre compréhension du texte en répondant aux questions ci-dessous.

#1. Selon le narrateur, qu’imaginaient les hommes en inventant la télévision ?

Les hommes s’imaginaient que la télévision serait synonyme de progrès.

#2. Selon le narrateur, comment sont 90% des programmes de télévision ?

Le narrateur trouve que 90% des programmes sont abrutissants. Ils nous rendent idiots.

#3. Le narrateur a l’impression que les émissions de télévision le préparent à quoi ?

Il a l’impression que les émissions sont juste faites pour l’inciter à regarder des publicités.

#4. Quel est le problème d’internet d’après le narrateur ?

Il trouve qu’internet est envahi de publicités. Il y a des publicités partout.

#5. Quel est l’avantage d’internet pour le narrateur ?

Il trouve que le savoir est devenu très facile d’accès.

#6. À quoi le narrateur compare-t-il internet ?

Il compare internet à une bibliothèque participative.

#7. En quoi avoir internet est un privilège selon le narrateur ?

Il trouve qu’internet est un privilège parce qu’on trouve des réponses à toutes les questions.

#8. Selon le narrateur, qu’est-ce qui dépend de nous ?

Il pense que c’est à nous de décider d’utiliser internet avec intelligence ou non.

#9. Pourquoi le narrateur compare internet à de la poudre à canon ?

La poudre à canon peut servir à tout : à créer comme à détruire.

#10. Finalement, est-ce que le narrateur a un avis favorable d’internet ?

Il pense qu’internet est un progrès, mais qu’il faut se méfier de ce qu’on en fait.

Terminer

Results