Comment se faire des amis en France

par

Venir s’installer en France quand on ne connait personne n’est pas toujours simple. « Le bonheur le plus doux est celui que l’on partage » comme disait le poète français Jacques Delille. Il vaut mieux être accompagné – et bien accompagné – quand on vit en France. Dans ce podcast, je vais essayer de vous donner quelques astuces pour vous faire des amis en France.

Transcription intégrale du podcast :

[00:00] Bonjour à tous. L’objectif de ce podcast aujourd’hui est de vous aider à vous faire des amis en France.

[00:09] Alors, ce podcast s’adresse à toutes les personnes qui sont en train d’immigrer en France ou qui viennent d’immigrer en France, qui sont là depuis quelque temps, les personnes qui sont là pendant un an en France en visa de vacances-travail, par exemple, ou qui sont en Erasmus.

[00:29] Et qui peuvent avoir des difficultés à se faire des amis en France. Alors, j’ai une petite expérience dans ce que ça fait que d’être immigré dans un pays, parce que j’ai moi-même vécu un an au Japon.

[00:47] Et quand je suis venu au Japon, je ne connaissais absolument personne dans le pays. Et j’ai fait exactement la même chose avec l’Écosse, où j’ai vécu pendant six ou sept mois, je ne sais plus. Et quand je suis venu en Écosse, je ne connaissais personne.

[01:03] Alors la question, c’est comment rencontrer des gens ?

[01:07] Alors, la première chose que vous devez savoir, évidemment, c’est que si vous ne parlez pas français – ou très mal français – ce sera plus difficile pour vous de vous faire des amis français. Donc, c’est une chose qu’il faudra accepter.

[01:22] Si vous ne voulez pas être seul, vous allez devoir accepter de ne pas avoir que des amis français. Peut-être que vous êtes venu en France dans l’objectif de développer votre français, mais il faut savoir faire des concessions si vous ne voulez pas être complètement seul.

[01:42] Alors, si j’étais vous, qu’est-ce que je ferais ? La première chose à faire, c’est tout simplement de s’inscrire, par exemple, à des cours collectifs de français en présentiel dans la ville dans laquelle vous vous êtes installé.

[01:57] Si vous vous êtes installé dans une ville relativement grande, ce ne sera pas trop difficile à trouver. Il y a des associations d’ailleurs qui font ça gratuitement, ou alors ce sont des écoles payantes, mais comme c’est des cours collectifs, ça peut avoir des prix abordables.

[02:16] Dans ce genre de cours, vous allez pouvoir, en théorie déjà, rencontrer des gens, des gens qui sont immigrés comme vous ou qui viennent en France comme vous, qui apprennent le français comme vous.

[02:28] Peut-être même des gens de votre pays qui ont la même culture que vous. Et ce sera sans doute votre premier point d’attache, on va dire, ou de votre premier moyen pour vous faire un petit réseau d’amis.

[02:44] D’autant qu’il y a souvent une solidarité entre étrangers dans un pays qui se fait spontanément et naturellement. Les gens s’entraident beaucoup entre eux, et c’est quelque chose de très bien. Vous pouvez faire comme cela pour commencer.

[03:01] Ensuite, ce que vous pouvez faire, c’est de regarder sur les sites de la mairie ou aller voir à l’office du tourisme les associations qui pourraient vous intéresser pour rencontrer des gens.

[03:16] Par exemple, si vous faites du karaté, essayez de voir si un club de karaté vous accepterait, même si vous ne parlez pas encore parfaitement français. C’est un autre moyen de rencontrer des gens quand on va faire des activités qu’on aime bien. Eh bien, on rencontre des gens, tout simplement. Donc, ça, c’est la deuxième méthode.

[03:34] Ensuite, vous pouvez faire des recherches sur internet. Alors, c’est de moins en moins le cas, mais sur Facebook vous pouvez parfois trouver des groupes qui s’appellent, par exemple « se faire des amis à Paris » – j’invente le nom à, je ne sais pas si ça existe – mais ce genre de choses, ou « sortir à Paris » où certaines personnes vont proposer spontanément de faire des sorties pour se rencontrer et boire des coups entre expatriés.

[04:05] Donc ça, ça peut devenir aussi un très bon moyen de rencontrer des gens. Souvent les gens sont assez ouverts d’esprit déjà, parce qu’ils vont spontanément à ces rencontres dans lesquelles ils ne connaissent personne. Donc c’est aussi très sympathique.

[04:20] Ensuite petit à petit. Eh bien, j’espère que vous allez vous entendre avec des personnes. Ce que vous devez faire ensuite, évidemment, c’est essayer de garder le contact avec ces personnes. Donc, prenez leur numéro de téléphone, prenez-leur Messenger, leur Instagram, peu importe.

[04:37] Et surtout, n’oubliez pas ce détail important : recontactez-les ! Parce que parfois, les personnes peuvent être trop timides pour vous recontacter ou ne pas y penser spontanément, parce que ces personnes ont déjà un réseau d’amis.

[04:53] Et donc, ce sera à vous d’aller vers eux et ce sera à vous de faire quelques démarches, comme envoyer un message et dire à ce groupe de trois personnes que vous avez rencontré la semaine dernière et leur demander s’ils veulent, par exemple, aller au restaurant avec vous ce soir. Ce genre de choses.

[05:10] Donc, petit à petit, ça se fait, et puis après, vous pouvez rencontrer les amis de vos nouveaux amis, et ainsi de suite, vous créer un nouveau réseau, un nouveau groupe d’amis.

[05:22] Et ne vous inquiétez pas, ça va se faire. Alors, de mon expérience personnelle, en ce qui me concerne, j’ai l’impression que quand on ne connaît vraiment personne, ça va prendre de trois à six mois de vraiment avoir un bon réseau d’amis, on va dire. Si vous connaissez déjà quelqu’un sur place, ce sera beaucoup plus rapide. Vous allez gagner six mois.

[05:45] Je voulais juste vous dire : ne perdez pas espoir, ça se fait spontanément.

[05:51] En ce qui me concerne, je n’ai pas l’impression d’avoir choisi mes amis. Je n’ai pas l’impression que les amis, c’est quelque chose qui se choisit. J’ai l’impression que ça se fait spontanément. C’est soit on s’entend avec une personne ou un groupe de personnes, soit on ne s’entend pas avec.

[06:09] Je ne me suis jamais dit en rencontrant des gens qui sont devenus des amis par la suite, je ne me suis jamais dit, en leur parlant : tiens, je veux qu’ils deviennent mes amis. Je crois que ça se fait, ça se fait tout seul, en fait. Donc, faites confiance à la spontanéité, j’ai envie de dire. Et ça va bien se passer.

[06:30] Voilà, c’est tout pour aujourd’hui et je vous dis à très bientôt.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *