Exercice de français : Beaucoup trop de gâteaux

Didier est devant la boulangerie. C’est un grand gourmand et il veut acheter tous les gâteaux. Il appelle son fils Paul au téléphone.

Paul : Oui ?
Didier : Salut, Paul, c’est ton père !
Paul : Je sais, ton nom s’est affiché sur l’écran avant que tu m’appelles.
Didier : Ah oui, c’est vrai, j’oublie à chaque fois ! Dis-moi, je suis devant la boulangerie, ils ont de très beaux gâteaux, tu en veux un ?
Paul : Papa, c’est gentil, mais je t’ai déjà dit que je ne voulais pas de gâteau. Je suis au régime et j’essaie d’arrêter le sucre !
Didier : Tu es sûr ? Ils sont vraiment très jolis et pas chers !
Paul : Je… bon, allez. Mais après, ne m’achète plus de gâteau ! Je veux bien n’importe quoi, un gâteau au chocolat s’il te plaît. Mais un seul gâteau, un seul !
Didier : OK. Et ta mère, elle veut quelque chose ?
Paul : Maman, papa est à la boulangerie, tu veux quelque chose ? … Elle dit qu’elle ne veut pas de gâteau. Bon, s’il te plaît, n’achète pas de croissants et n’achète pas de pains au chocolat ! Sinon, je ne vais pas pouvoir m’empêcher de les manger. Juste un gâteau et c’est le dernier !
Didier : Très bien, à tout à l’heure mon chéri.

Didier entre dans la boulangerie.

Le boulanger : Bonjour !
Didier : Bonjour, je voudrais une baguette pas trop cuite et une tradition s’il vous plaît. Et je vais vous prendre aussi une religieuse au chocolat et un baba au rhum.
Le boulanger : Très bien. Alors, une baguette, une tradition, une religieuse au chocolat, un baba au rhum…
Didier : Oh, attendez, vos autres gâteaux m’ont l’air aussi délicieux. Je voudrais aussi une religieuse au café, un Paris Brest et une tarte aux pommes. Vous faites toujours l’offre pour les viennoiseries : trois achetés, une offerte ?
Le boulanger : Oui, bien sûr.
Didier : Alors, je voudrais trois croissants et trois pains au chocolat
Le boulanger : Très bien, ça vous fera 16 euros 45 s’il vous plaît !
Didier : C’est vraiment pas cher ! C’est tellement mieux de vivre en Normandie. En région parisienne, ça m’aurait coûté plus du double pour des gâteaux deux fois plus petits !
Le boulanger : Ah ah ! C’est pour ça que la vie est meilleure à la campagne !
Didier : Je suis bien d’accord avec vous ! Alors 16 euros 45… Je vais voir si j’ai l’appoint. J’aimerais me débarrasser de ma petite monnaie. Ah, je vais pouvoir faire l’appoint. Voilà, 16 euros 45, Monsieur.
Le boulanger : C’est parfait merci ! Bonne journée, au revoir Monsieur !
Didier : Au revoir !

Didier is in front of the bakery. He’s a big foodie and wants to buy all the cakes. He calls his son Paul on the phone.

Paul: Yes?
Didier: Hi, Paul, it’s your father!
Paul: I know, your name came up on the screen before you called me.
Didier: Oh yes, that’s true, I forget that every time! Tell me, I’m in front of the bakery, they have some very nice cakes, do you want one?
Paul: Dad, that’s nice, but I’ve already told you that I don’t want a cake. I’m on a diet and I’m trying to stop eating sugar!
Didier: Are you sure? They’re really pretty and cheap!
Paul: I… well, come on. But then, don’t buy me any more cake! I don’t mind anything, a chocolate cake if you like. But just one cake, just one!
Didier: OK. And your mother, does she want anything?
Paul: Mum, Dad’s at the bakery, do you want anything? … She says she doesn’t want a cake. Well, please don’t buy croissants and don’t buy pain au chocolat! Otherwise I won’t be able to stop myself from eating them. Just one cake and that’s the last one!
Didier: All right, see you later dear.

Didier enters the bakery.

The baker: Hello!
Didier: Good morning, I’d like a baguette that’s not overcooked and a traditional one please. And I’ll also have a chocolate nun and a rum baba.
The baker : Sure. So, a baguette, a tradition, a chocolate nun, a rum baba…
Didier : Oh, wait, your other cakes look just as delicious. I would also like a coffee nun, a Paris Brest and an apple pie. Do you always make the offer for pastries: three bought, one offered?
The baker: Yes, of course.
Didier : So, I would like three croissants and three pains au chocolat
The baker : Very well, that will be 16 euros 45 please!
Didier: That’s really cheap! It’s so much better to live in Normandy. In the Paris region, it would have cost me more than twice as much for cakes half the size!
The baker : Ah ah! That’s why life is better in the country!
Didier: I agree with you! So 16 euros 45… I’m going to see if I have the extra money. I’d like to get rid of my loose change. Ah, I’ll be able to make up the difference. Here you are, 16 euros 45, Sir.
The baker : That’s perfect, thank you! Good day, goodbye Sir!
Didier : Goodbye!

Entraînez-vous à relire le texte en parlant de vous !
Voici quelques exemples :

Didier est devant… la poste / la gare / la pharmacie / le supermarché.

Il veut acheter… tous les chocolats / tous les billets de train / aucun gâteau.

Il appelle… sa mère / son père / sa sœur / son frère / ses enfants / ses parents.

Salut, Paul, c’est… ta mère / ta sœur / ton frère.

Ils n’ont pas de très beaux gâteaux / ils ont de très belles charcuteries.

Oui, je veux bien achète moi plein de gâteaux / Oui, je veux bien un croissant / Non, mais je veux bien quelque chose de salé.
Achète trois croissants / Achète un croissant et un pain au chocolat.

Maman / Ma sœur / Mon frère / Didier… veut un gâteau.

C’est tellement mieux de vivre… à Paris / en Espagne / en Italie / en Pologne / en Chine.

Je peux payer par carte bleue ? / Désolé, je n’ai plus de monnaie / Zut, il me manque 5 centimes.

Télécharger

Texte + Quiz + Vocabulaire

Quiz de compréhension

Vérifiez votre compréhension du texte en répondant aux questions ci-dessous.

#1. Pourquoi Paul ne voulait pas de gâteau ?

Paul ne voulait pas de gâteau parce qu’il fait régime

#2. Finalement, quel gâteau veut Paul ?

Paul veut bien n’importe quel gâteau au chocolat

#3. Quel gâteau veut la mère de Paul ?

La mère de Paul ne veut pas de gâteau

#4. Pourquoi Paul ne veut pas que Didier achète des croissants ?

Si Didier achète des croissants, Paul ne va pas pouvoir s’empêcher de les manger

#5. Quelle cuisson veut Didier pour la baguette ?

Didier veut une baguette pas trop cuite

#6. Quelle est l’offre spéciale sur les viennoiseries ?

L’offre spéciale sur les viennoiseries est : trois achetées, une offerte

#7. Combien coûte la commande de Didier ?

Didier doit payer 16,45€

#8. Pourquoi Didier préfère acheter des gâteaux en Normandie ?

Parce que les gâteaux sont moins chers qu’à Paris

#9. Est-ce que le boulanger a rendu la monnaie à Didier ?

Non, Didier a fait l’appoint. Il lui a donné la somme exacte de 16,45€

#10. Est-ce que Didier a écouté son fils ?

Non, il voulait que son père n’achète qu’un seul gâteau

Terminer

Results